Destination :

- Retour à l'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Présentation
  • Event des Jonquilles
  • ***
  • ***
  • ***

Noailles

Noailles (Noalhas en occitan) est une commune française, située dans le département de la Corrèze et la région Limousin.

Géographie

La commune est située dans le bas-pays corrézien, au sud du bassin de Brive, au nord du Causse de Martel. Le passage de l’A20, mais surtout la présence de l’échangeur, donne un accès direct à Brive (8 km).

Géologie

Noailles repose sur un socle de roches sédimentaires à la jonction entre le bassin détritique de Brive et les formations sédimentaires du bassin aquitain. La limite entre ces deux ensembles de roches est marquée par la faille de Meyssac orientée est-ouest.

Ces roches sédimentaires très sensibles à l’érosion, notamment à l’eau, expliquent le relief érodé, vallonné et les caractéristiques de type karstique du sud de la commune (abîme de la Fage, Perte de la Couze).

 

Sortie avec le Club SCHV de Limoges.

 

 

 

 

 

 

Noailles

Cliquer sur l'onglet désiré et l'image dedans pour obtenir un diaporama.

Voici le compte-rendu que j'ai donné au Club sur notre sortie :

Quatre personnes présentes : Eloïse, Emilie, Dimitri et Olivier.

Cela a été une sortie assez sportive puisque nous avons eu quelques difficultés à localiser l'entrée du trou. Initialement nous comptions sur Jean-mi qui n'a malheureusement pas pu nous accompagner, Dimitri n'avait plus d'encre pour imprimer le plan (qui aurait pu être si
utile) envoyé sur la liste de diffusion par Thierry Marchand (Situation_Couze_Jonquilles.pdf) et pour ce qui est de la mémoire plus ou moins défaillante d'Emilie (qui pense avoir dormi la fois
précédente pratiquement jusqu'à l'arrivée)... et bien ce n'était pas gagné.

Nous avons donc tenté un premier chemin en voiture mais des joggeurs que nous avons croisé nous ont déconseillé de poursuivre en voiture, donc demi-tour et direction le parking Couze-Brillant, nous nous équipons, préparons les kits etc... et c'est parti pour une longue, très longue errance à travers la forêt, nous rencontrons des vttistes qui nous donnent une idée de direction, Eloïse retourne à la voiture récupérer un portable, nous tentons désespérément de joindre Jean-mi, puis quelqu'un d'autre du club... sans aucun succès. Après deux bonnes
heures et comme les grands enfants commençaient à ne plus s'arrêter de répéter "quand est-ce qu'on mange, quand est-ce qu'on mange !" les bidons sont finalement ouverts pour un pique-nique en plein milieu du chemin. Entre temps Dimitri parvient à joindre un ami qui parvient à
trouver sur internet le numéro de Thierry Marchand que nous parvenons à joindre et qui par chance se trouve être à 3km de notre position !!! Il offre généreusement de venir nous conduire jusqu'à l'entrée du trou, nous nous dépêchons donc de regagner la voiture (le marathon commence). Notre sauveur nous trouve sur le chemin du retour, cela nous fait l'occasion de bavarder et Thierry nous guide en voiture jusqu'au parking du trou des Jonquilles et nous amène jusqu'à l'entrée... au nom de nous quatre, un grand MERCI !

Au final le temps de finir de donner à manger aux grands-enfants, il est pratiquement 14h lorsque Emilie sous le regard scrupuleux de Dimitri entame l'équipement. La descente ne présente pas de difficultés, nous sommes rapidement en bas, laissons du matériel pour
ne conserver que ce qui sera nécessaire pour la suite. La galerie sèche est très jolie, mais aussi très sèche, avec de jolies vasques de boue où les moins dégourdis d'entre-nous (pour ne pas me citer) s'enfoncent presque jusqu'à mi-tibias. Arrivés au niveau de la rivière, je me rends compte que j'ai oublié mes rechanges -oups-. Nous enfilons les néoprènes et nous jetons à l'eau, très rafraichissante tout de même et remontons la rivière jusqu'au siphon amont, sans
vraiment rencontrer de difficultés, mis à part une botte avalée par un crocodile par-ci et quelques morsures de crocodiles par-là (d'ailleurs Eloïse doit ressembler à un Schtroumf aujourd'hui).

Mais nous nous en sortons sains et saufs tous les quatre, nous permettrons même une pause crème de marrons sur le retour, confortablement installés sur une plage de sable fin - ça manquait un peu de soleil quand même pour être paradisiaque - histoire de reprendre des forces pour la remontée (je ne raconte pas les tentatives de noyades, combats de flotte etc... dont certains membres de l'expédition "ont pu" être la victime).

Nous remballons les combis de plongée et regagnons la surface, nous n'avons pas idée de l'heure qu'il est avant d'atteindre la voiture, plus ou moins 19h30.

Nous nous changeons en faisant fuir des voitures et une moto qui s'engageant sur le chemin du parking font demi-tour et disparaissent dès qu'ils nous aperçoivent... sans commentaires. Et retour à Limoges.

Pour une première sortie avec la section jeunes du SCHV au complet, c'est une belle réussite !

22 mai 2011

Position GPS : 45°04'55,4"N 001°30'17,1"E

***

Cliquer sur l'onglet désiré et l'image dedans pour obtenir un diaporama.

 

Position GPS :

***

Cliquer sur l'onglet désiré et l'image dedans pour obtenir un diaporama.

 

Position GPS :

***

Cliquer sur l'onglet désiré et l'image dedans pour obtenir un diaporama.

 

Position GPS :